L'intelligence collective

  • La résistance au changement est-elle naturelle chez l’humain ?
  • Comment débloquer collectivement une organisation confrontée à des situations paralysantes ?
  • Faut-il ouvrir la boîte de Pandore et voir la réalité en face ?
  • Comment affronter les tabous collectifs avec bienveillance ?
  • Comment remettre tout le monde en Confiance et engendrer une dynamique collective de progrès ? 

Renault Vilvorde : histoire de sens et d'intelligence partagés


Expérience terrain d'intelligence collective révélant les potentiels cachés des collaborateurs

Cette conférence présente une expérience terrain d’intelligence collective menée par Pierre Moorkens sur les friches de Renault Vilvorde (Belgique), révélant les capacités insoupçonnées et les potentiels cachés de tous les collaborateurs.

Ce témoignage relate les décisions-actions menées pour réaliser en quelques mois, dans des circonstances environnementales difficiles, une mobilisation de chacun grâce à l’application de quelques principes fondateurs :

AUDACE - HUMILITE - CONFIANCE en l’humain -  ECOUTE - LACHER PRISE du Contrôle - EXEMPLARITE.

 

Il montre ainsi comment accompagner une entreprise à changer de culture pour faire confiance en l’intelligence humaine et abandonner les idées reçues sur le management classique.

Les connaissances approfondies sur les comportements humains à travers les recherches scientifiques que Pierre Moorkens soutient depuis 1990 ont largement contribué à réussir ce challenge

  • Deux ans après le traumatisme engendré par la fermeture de Renault Vilvorde en 1997, Pierre Moorkens reprend la moitié du site (10 hectares) avec pour mission contractuelle et engageante face aux partenaires sociaux et instances gouvernementales de créer 260 emplois nouveaux en 32 mois dans des activités nouvelles.
  • Face aux difficultés qui surviennent rapidement, il donne la parole à tous sans tabou et développe une culture alliant l’ECOUTE, la libération du DIRE, et le PENSER et AGIR "collectif"
    • Par l’émergence du Bottom Up et de l'échange transversal, il incite les collaborateurs à régler ensemble les problèmes et donner du SENS à leur action.
    • Il témoigne aussi de la nécessité pour la Direction de prendre le risque d’Oser ouvrir la boîte de Pandore avec humilité et reconnaissance et permettre aux salariés d’exprimer tout haut ce qu’il pense tout bas.
  • Cette aventure manifeste combien et comment l’intelligence collective et individuelle peut être mise à contribution pour développer une qualité de vie au travail, même dans des circonstances difficiles.

Publics : dirigeants, DRH, Directeurs des Relations Sociales, managers, collaborateurs, syndicalistes, autres représentants du personnel, etc.

Travailler ensemble : mobiliser l'intelligence collective pour gérer la complexité


Gérer la complexité dans un monde où l’interdépendance est poussée à son extrême dans tous les domaines est une donnée essentielle à la réussite, à la performance et à la différenciation des entreprises. 

La complexité oblige, en effet, les personnes et les organisations à se doter d’une véritable souplesse inter-relationnelle pour s’adapter aux changements fréquents et créer des organisations agiles et fluides. 

 

Au cœur du dispositif, les collaborateurs ont tout intérêt à trouver la sérénité individuelle et relationnelle nécessaire pour gérer les difficultés ou innover en situations complexes.

 

Les managers se doivent d'établir dans l'entreprise le cadre structurel et managérial d'une juste confiance en soi et en l’autre, constituant l'une des conditions indispensables à l’action réfléchie, rassembleuse et partagée. 

 

Enfin, pour pallier les risques inhérents à l'interdépendance (attentisme, abus de pouvoir, etc.) des collaborateurs travaillant dans des systèmes où l'ancien cadre hiérarchique devient flou (ex. travail en mode "projet"), les dirigeants doivent, quant à eux, développer une culture d’intelligence collective, gage de motivation, de responsabilité et de pérennité de la performance.

 

Ce double défi est aujourd'hui au cœur des entreprises, où d’un côté le salarié désire être reconnu pour ce qu’il est et d’un autre côté ne peut se réaliser que dans l’interaction avec les autres d’où la nécessité d’une connaissance de soi et des autres pour créer un climat d’excellence.

 

Publics : dirigeants, DRH, managers, collaborateurs, etc.